Église Saint-André

la description

L’église paroissiale de Saint-André est sans aucun doute le temple par excellence de Baeza, puisque Andrés (André) est le saint patron de la ville. Construit au XVIe siècle, c’est l’un des bâtiments les plus remarquables du complexe historique de la ville. L’église porte le titre de collégiale de 1764 à 1852. Le plus frappant de ce temple est sa grande tour carrée, visible de loin. Son portail principal est de style plateresque et on peut y voir la niche du saint qui a donné son nom à l’église, San Andrés (saint André). Sur les côtés se trouvent les armoiries de l’évêque Don Alonso Suárez de la Fuente del Sauce. Sur la façade se trouve une autre niche en pierre sculptée : une piété qui représente la Vierge tenant le corps lacéré de Jésus. Il y a un autre portail, dans la partie nord-ouest, en forme d’arc en plein cintre et de colonnes corinthiennes. L’intérieur est composé d’une seule nef et le maître-autel est un autre exemple de l’œuvre qu’Andrés de Vandelvira a laissée à Baeza. Plus tard, le magnifique retable a été incorporé et reste en bon état de conservation. Dans l’église, il y a aussi une sculpture de la patronne de Baeza, la Vierge de l’Alcázar, déplacée ici au milieu du XVIIIe siècle. A admirer également les sculptures baroques ou manchettes de certaines confréries de Baeza, des oeuvres d’orfèvrerie de grande qualité et les panneaux gothiques de la sacristie.

    360 images

    Galerie d'images

    Plus d'informations