Musée de la Culture de l´Olivier

la description

Jaén est la capitale de l’huile d’olive. Dans notre province s’étend une mer de 65 millions d’oliviers, plus d’un demi-million d’hectares consacrés à cette activité. Baeza n’est pas une exception, puisque certaines des meilleures huiles d’olive vierges du monde sont produites dans notre municipalité.
Le Musée de la Culture de l’Olivier, créé en 1997, est le temple de l’oliveraie et de l’huile d’olive dans la province de Jaén. Il est situé dans un grand bâtiment du XVIIe siècle, dans lequel se distingue la cave, magnifique exemple d’architecture industrielle construite en 1848 et connue sous le nom de Cathédrale de l’Huile. Il est situé à Hacienda la Laguna, à Puente del Obispo, à 13 km de Baeza.
Le musée, considéré Bien d’Intérêt Culturel, est divisé en plusieurs espaces : trois édifices abritant différents modèles de moulins, dont certains très anciens, et où l’on peut observer le fonctionnement de divers systèmes de traitement de l’huile. Le visiteur pourra connaître les nombreuses utilisations de ce merveilleux produit ; un jardin de variétés d’oliviers de plusieurs pays du Bassin Méditerranéen; et la Cave, le point culminant de ce bâtiment du XVIIe siècle et un symbole de l’architecture industrielle.
Pour tout comprendre du monde passionnant de l’huile, il est recommandé de réserver une visite guidée du Musée de la Culture de l’Olivier, disponible en espagnol, anglais, français et allemand. L’une des activités les plus populaires est la dégustation d’huile, où les plus grands experts apprennent au visiteur à apprécier les qualités du produit. Pour les plus jeunes, le musée propose un programme adapté d’activités scolaires, conçu par l’équipe pédagogique du centre. Les enfants et les adultes peuvent apprendre à faire du savon artisanal à base d’huile d’olive, un procédé ancestral qui est toujours d’actualité.
Mais vous apprendrez aussi que l’olivier n’est pas seulement de l’huile pour la cuisine. Outre la fabrication d’un excellent savon, il existe d’autres utilisations cosmétiques : crème hydratante, démaquillant… Il a également des effets sur la santé grâce à ses multiples propriétés antioxydantes et à sa teneur élevée en acides gras monoinsaturés. Plusieurs études indiquent que la consommation d’huile aide à prévenir les maladies cardiovasculaires et favorise la circulation.
Oleotourisme
Baeza est un endroit idéal pour le tourisme de l’huile d’olive et le musée de la Culture de l’olive est le meilleur moyen de commencer. Entre oliviers, le visiteur peut apprendre à distinguer les différents types d’olives et découvrir comment on en extrait la meilleure huile du monde. Bien que l’oléoturisme soit une activité dont jouissent surtout les touristes espagnols, de plus en plus d’étrangers s’intéressent à ce monde.
Grâce à la visite guidée, vous apprendrez comment fonctionne une almanzara, (moulin à huile), ce merveilleux ustensile qui transforme le fruit de l’olivier en huile. Almazara, d’ailleurs, vient de l’arabe et signifie “endroit où l’on presse”. Parce qu’en fait c’est ce que l’on fait avec les olives, les presser avec cette sorte de moulin spécial jusqu’à ce que ce merveilleux liquide oléagineux sorte.
Une visite des oliveraies de Baeza vous permettra de découvrir les différentes variétés d’olives, bien qu’à Jaén la principale variété soit le picual, qui produit une huile d’olive vierge extra d’une qualité extraordinaire, aromatique, fruitée et laissant en bouche un curieux mélange d’arrière-goût amer et piquant. Si la récolte de l’olive est précoce, l’arôme sera celui de l’herbe fraîchement coupée ; si le fruit est récolté à un stade plus mûr, il nous laissera un léger arôme de banane et de figuier.

La Laguna Grande
Près du Musée de la Culture de l’Olivier se trouve la plus grande lagune de la province de Jaén et l’une des zones humides les plus riches de la région. Plus de 200 hectares rompent avec le paysage habituel de la région, dominé par les oliveraies. La Laguna Grande n’a pas une origine naturelle, mais a été créée par l’action de l’homme. Loin de détériorer l’environnement, le lac a apporté une grande diversité d’espèces végétales et animales, notamment d’oiseaux aquatiques.
La lagune a été créée à l’origine pour stocker l’eau à des fins d’irrigation, bien qu’aujourd’hui elle n’ait aucune fonction agricole. Déclarée Site Naturel en 1989, elle figure sur la Liste Ramsar des zones humides. En outre, elle est déclarée comme INP (Espace d’intérêt protégé), SIC (Lieu d’intérêt communautaire) et Bien d’Intérêt Culturel.

    360 images

    Galerie d'images

    Plus d'informations